Zones touchées par le tsunami en Indonésie : identification des enfants séparés et non identifiés


Tsunami Indonésie

L’UNICEF et une équipe de travailleurs sociaux du ministère des Affaires sociales ont entamé le processus d’identification des enfants séparés et non accompagnés.

Il n’y a pas de chiffres officiels pour le moment, mais les rapports initiaux indiquent un nombre élevé d’enfants séparés. Douze postes ont été installés dans la zone touchée pour identifier les enfants éventuellement séparés de leur famille ou non accompagnés. Ces emplacements sont également utilisés comme des espaces sécurisés, pour permettre aux enfants de jouer et de se rétablir.

Des messages sur l’identification et l’orientation des enfants non accompagnés et séparés ont été diffusés via internet et les réseaux sociaux et une signalisation est en cours d’installation sur les sites où sont les déplacés.

« Depuis le tremblement de terre et le tsunami qui ont frappé Sulawesi, l’UNICEF a mobilisé des ressources pour soutenir les interventions d’urgence du gouvernement », a déclaré Amanda Bissex, responsable de protection de l’enfance à l’UNICEF Indonésie. « Dans les prochains jours, nous allons également créer des espaces adaptés aux enfants et des salles de classe temporaires et distribuer du matériel pour activités récréatives afin d’aider les enfants à faire face au lendemain de la catastrophe. »

L’UNICEF aide le ministère des Affaires sociales à mettre en œuvre la base de données Primero, le seul système disponible dans le pays pour faciliter la recherche et la réunification des familles. L’UNICEF avait développé ce système, en coordination avec les autorités indonésiennes, avant le séisme.

En cas d’urgence, les enfants ont besoin d’une protection spéciale pour assurer leur sécurité et leur bien-être. L’UNICEF et le ministère des Affaires sociales forment les travailleurs sociaux à prendre soin des enfants et à les protéger en cas de violence, d’abus ou d’exploitation. L’UNICEF et ses partenaires fourniront également un appui psychosocial aux enfants touchés par la catastrophe.

Pour faire un don à l’UNICEF France :
www.unicef.fr/tsunami