Sahel : agir dès maintenant pour éviter une tragédie

Alors que la malnutrition atteint des niveaux d’urgence dans toute la région du Sahel, menaçant la vie de plus d’un million d’enfants, l’UNICEF appelle à une mobilisation immédiate pour éviter le pire.

« Dans une région toujours fragile, les familles et les enfants ont été affaiblis par les sécheresses de 2005 et 2010.De mauvaises récoltes, la hausse des prix alimentaires et les déplacements de population liés à l’insécurité dans plusieurs pays ont fait basculer la région dans la crise » déclare Alfred Ingweiler ,président de l’Unicef du Bas Rhin. Et de compléter : « Nous savons ce qu’il faut faire pour sauver la vie de ces enfants. Quelques euros suffisent souvent pour traiter et sauver un enfant qui souffre de malnutrition aigüe sévère. »

Dans les huit pays du Sahel affecté, quelque 15 millions de personnes sont en situation d’insécurité alimentaire. L’UNICEF a renforcé ses équipes et mis en place des centaines de centres de récupération nutritionnelle. Depuis le mois de janvier, la malnutrition aigüe sévère ne cesse de progresser : des dizaines de milliers d’enfants ont déjà été soignés, et ils sont de plus en plus nombreux à être admis chaque jour dans nos centres, alors que la période de soudure ne fait que commencer.

L’aide alimentaire traditionnelle et les céréales ne suffisent pas à sauver les vies de ces enfants. Il faut des produits spécifiques pour les soigner. Grâce à l’UNICEF, des produits thérapeutiques prêts à l’emploi sont disponibles pour les 6 premiers mois de l’année. Mais il faut dès maintenant réunir les financements pour assurer la continuité des soins jusqu’à la fin de l’année.

L’UNICEF France lance un appel à la générosité pour financer le déploiement de ses interventions.

Pour faire un don URGENCE SAHEL