Strasbourg, ville exemplaire en matière de protection de l’enfance

Strasbourg se dote d’une charte qualité pour l’accueil des enfants en structures collectives. Un nouveau pas en avant pour une municipalité reconnue « Ville Amie des Enfants » par l’Unicef.

Strasbourg compte aujourd’hui quelques 10 000 enfants de 0 à 3 ans et offre 2 200 possibilités d’accueil collectif pour environs 3 500 enfants. Ces établissements sont gérés par la ville pour 18 d’entre eux et les 46 autres par 29 associations.

A coté du projet ambitieux de créer dans ce mandat 350 berceaux supplémentaires.

la ville de Strasbourg a souhaité initier une démarche qui vise à garantir aux familles une offre de service cohérente et de qualité sur l’ensemble de son territoire quel que soit le mode de gestion des établissements : municipal ou associatif.

Cette charte est le résultat d’une démarche participative incluant le point de vue des parents, des professionnels, des gestionnaires, de la Caisse d’Allocation Familiale.

Ce sont au total plus de 150 personnes qui, après une année de travail, ont permis, la finalisation de ce document, comprenant 9 engagements. Cette charte a fait l’unanimité lors de sa présentation et adoption au Conseil municipal du 27 juin dernier.

Les 9 engagements :

  • Garantir un parcours simple et transparent, de l’information, à l’attribution des places,
  • Construire des liens personnalisés et sécurisants pour les enfants et ses parents,
  • Garantir un quotidien ajusté aux besoins individuels de l’enfant,
  • Favoriser l’activité et le jeu spontané source d’éveil et d’autonomie,
  • Accompagner l’enfant dans son processus de socialisation
  • Adopter et maintenir une attitude professionnelle et bientaitante,
  • Développer la coopération entre professionnelles et parents,
  • Répondre aux besoins de l’enfant, du parent et du professionnel par une organisation, performante,
  • Mettre en œuvre, suivre et évaluer les engagements de la charte.

Cette démarche met en évidence un contenu riche, fruit d’une réflexion commune de toutes les parties prenantes autour de valeurs partagées et d’objectifs pédagogiques respectueux du fonctionnement des établissements.