Strasbourg signe la charte « Ville amie des enfants »

Lundi 22 novembre dernier, M. Roland Ries, Maire de Strasbourg a signé la charte « Ville amie des enfants » de l’UNICEF France, en présence de son président, M. Jacques Hintzy.
 

Engagement pris l’année passée par la municipalité à l’occasion de la célébration du 20ème anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant, la signature de cette charte a nécessité un an de travail.

En effet, tous les secteurs et services de la ville doivent s’engager en démontrant que des actions ont déjà été faites en faveur des enfants dans la cité et que d’autres projets vont être réalisés dans l’avenir avec une ouverture vers l’international.

Pour Jacques Hintzy, l’UNICEF France a accepté la candidature de la Strasbourg pour de nombreuses raisons, mais tout particulièrement pour « le service de protection des mineurs, le seul service municipal de ce type en France, et la Maison des adolescents qui va ouvrir très prochainement ses portes ».

Lors de cette signature, M. Roland Ries a confirmé qu’il entendait « donner une place prioritaire à la jeunesse, qui est l’avenir de notre ville », précisant l’importance du budget consacré au fonctionnement des différentes structures d’accueil.

Des élèves de l’école de la Canardière à la Meinau ont ouvert et clôturé la cérémonie en interprétant deux chants illustrant le droit des enfants et la liberté de pensée.

Strasbourg est la 5ème ville du Bas-Rhin à signer cette Charte, avec Haguenau, Sélestat, Schiltigheim et Erstein. Plus de 200 collectivités ont déjà rejoint le réseau des villes signataires en France, elles représentent 11 millions d’habitants dont 2 millions d’enfants.