Réouverture de l’Espace Unicef Alsace


Espace UNICEF Strasbourg

 

L’Espace Unicef – 7 quai St-Thomas à Strasbourg rouvrira ses portes

le mercredi 5 septembre à 14 h (jusqu’à 18 h)

(ouverture tous les mercredis, jeudis et vendredis de 14 h à 18 h jusqu’à fin octobre)

les horaires de novembre et décembre seront communiqués ultérieurement

Belle fin d’été à tous et bonne rentrée !

Syrie : témoignages d’enfants


Unicef France twitter enfants syriens

En Syrie, les enfants n’en peuvent plus et ils témoignent 

Dans la région d’Idlib, au nord-ouest de la Syrie, les enfants sont directement touchés par la montée des violences. Plus de 350 000 enfants pourraient se retrouver sans aucun endroit où être en sécurité.

Rand, une jeune Syrienne âgée de 12 ans, est en larmes quand elle tente d’expliquer ce qui se passe à Idlib. Dans cette région du nord-ouest de la Syrie les combats font rage et l’horreur de la guerre est présente au quotidien. « Je n’arrive pas à vous décrire ce qui se passe ici, confie-t-elle. Nous n’avons pas assez d’eau ou de nourriture et nous vivons en permanence dans la peur. » Angoissée et anxieuse, elle ignore de quoi demain sera fait.

Guerre en Syrie : forte montée des violences

Sara, elle, a 14 ans. Elle explique que le temps qu’elle passe à l’école est devenu son seul moment de paix. Cependant, là aussi, l’ombre de la guerre plane : « Je vais à l’école une ou deux fois par semaine, mais toutes les fenêtres ont été détruites et il n’y a pas d’eau potable », explique-t-elle. Ne pas pouvoir accéder à l’hygiène à l’école est souvent une des raisons de la déscolarisation des filles.

Lire la suite »Syrie : témoignages d’enfants

Yémen : frappe aérienne meurtrière contre un bus scolaire

Carte Yémen

 

Déclaration de la Directrice Générale de l’UNICEF, Henrietta Fore

NEW YORK, 9 août 2018 – « La terrible attaque contre un bus à Saada, au Yémen, qui aurait tué et mutilé de nombreux enfants, marque un point de rupture dans cette violente guerre. La question est de savoir si cela va être un tournant qui va enfin pousser les parties au conflit, le Conseil de sécurité de l’ONU et la communauté internationale à faire ce qui est juste pour les enfants et à mettre un terme à ce conflit.

L’UNICEF et d’autres organisations ont appelé à plusieurs reprises à la protection des enfants et au respect du droit international humanitaire. Ces appels ont été totalement ignorés. Depuis 2015, près de 2 400 enfants ont été tués, plus de 3 600 blessés et des milliers de vies innocentes ont été détruites. Les attaques contre les hôpitaux, les écoles et les infrastructures de base sont courantes.

Lire la suite »Yémen : frappe aérienne meurtrière contre un bus scolaire

30 juillet, journée mondiale contre la traite des êtres humains


Trafic d'êtres humains

Environ 28 % des victimes identifiées de la traite dans le monde sont des enfants, ont déclaré aujourd’hui l’UNICEF et le Groupe inter-institutions de coordination contre la traite des êtres humains (ICAT), à la veille de la Journée mondiale contre la traite d’êtres humains. Dans des régions telles que l’Afrique subsaharienne, l’Amérique centrale et les Caraïbes, les enfants représentent une part encore plus élevée des victimes de la traite : 64 % pour l’Afrique subsaharienne et 62 % pour l’Amérique centrale.

L’UNICEF et l’ICAT estiment que le nombre d’enfants victimes de la traite est plus élevé que ne le suggèrent les données actuelles. Malheureusement, les enfants sont rarement identifiés comme victimes de la traite. Peu se manifestent par crainte de leurs trafiquants, par manque d’informations, par méfiance à l’égard des autorités, par crainte de stigmatisation ou par crainte d’être renvoyés sans aucune garantie d’un soutien psycho-social par la suite.

Les enfants réfugiés, migrants et déplacés sont particulièrement vulnérables face à la traite de personnes. Qu’ils fuient la guerre ou qu’ils cherchent à améliorer leurs conditions de vie, peu d’enfants réussissent à trouver un moyen sûr de se déplacer avec leur famille. Ils se dirigent donc vers des itinéraires plus dangereux et parfois les enfants se déplacent seuls, ce qui les rend plus vulnérables face à la violence, aux mauvais traitements et à l’exploitation par les trafiquants.

Lire la suite »30 juillet, journée mondiale contre la traite des êtres humains

Enfants migrants : tribune de Jean-Marie DRU, Président de l’UNICEF France


JM Dru enfants migrants 23 juillet

Paris, 23 Juillet 2018

Alors que le projet de loi Asile et Immigration est examiné en nouvelle lecture par l’Assemblée nationale depuis 11 juillet dernier, le journal « Le Monde » publie aujourd’hui une tribune de Jean-Marie Dru, président de l’UNICEF France.

L’opinion publique s’est largement et à juste titre émue du sort réservé aux enfants migrants aux Etats-Unis. Traitements intolérables, contraires au respect de la dignité humaine. Mais l’opinion publique en France devrait tout autant s’élever contre l’enfermement des enfants dans des centres de rétention, qui se pratique encore dans notre pays.

Beaucoup pensent qu’il est impossible d’échapper à l’alternative suivante : séparer les enfants de leurs parents ou les enfermer avec leurs parents. Comme si le seul moyen d’éviter la solution américaine, comme si la seule façon de garder des enfants auprès de leurs parents, consistait à les enfermer avec eux.

Or le droit français permet d’éviter cela, notamment à travers l’assignation à résidence. Depuis 2016, le pointage auprès des autorités locales est censé être la règle et la rétention l’exception.

Lire la suite »Enfants migrants : tribune de Jean-Marie DRU, Président de l’UNICEF France

10 choses à savoir au sujet de l’eau


Nuit de l'Eau Unicef France

Juillet 2018

L’eau est source de vie. Sans eau, les enfants ne peuvent tout simplement pas survivre. Sans installations sanitaires de base, des communautés entières vivent dans un environnement souillé par des déchets humains. Là où il n’y a ni robinet ni savon pour se laver les mains, les maladies se propagent rapidement. Les jeunes enfants sont particulièrement vulnérables et les maladies liées à l’eau et à l’assainissement demeurent l’une des principales causes de décès chez les enfants de moins de 5 ans. Les hôpitaux et centres de santé qui n’ont pas d’eau courante, de toilettes ou de savon peuvent se transformer en usines à maladies. Lors d’un accouchement, cela peut devenir une question de vie ou de mort tant pour le nouveau-né que pour sa mère.

Alors que les dirigeants du monde viennent de se rencontrer à New York pour discuter des progrès accomplis vers la réalisation des objectifs de développement durable, notamment l’objectif no 6 sur l’eau et l’assainissement, nous jetons un coup d’œil à 10 faits associés à l’eau qui pourraient vous étonner.

1. Il existe bien une crise de l’eau et elle est d’ores et déjà en cours.

2,1 milliards de personnes n’ont pas accès à une eau salubre.
Lire la suite »10 choses à savoir au sujet de l’eau

Enfermement des enfants

Jusqu’à quand la France

approuvera-t-elle l’enfermement des enfants ?

Pétition en ligne, voir en fin d’article

Enfant réfugié fillette

Paris, le 10 juillet 2018

Communiqué conjoint : La Cimade, Réseau Education sans frontières (RESF), Ligue des droits de l’Homme (LDH), Anafé, MRAP, Syndicat des avocats de France (SAF), France terre d’asile, Clowns Sans Frontières, Syndicat national des médecins de PMI (SNMPMI), Centre Primo Lévi, Elena, ACAT, Assfam-Groupe SOS Solidarités, Amnesty International France et UNICEF France.

Alors que le projet de loi Asile et Immigration est examiné en nouvelle lecture par l’Assemblée nationale à partir du 11 juillet, nos 14 associations réitèrent leur demande de mettre fin à l’enfermement d’enfants en famille en rétention administrative ou en zone d’attente. Depuis le début de l’année, au moins 124 enfants ont déjà été placés en rétention en métropole, et à la date du 8 juillet, 8 enfants, dont un bébé de 5 mois, étaient enfermés.

La rétention des enfants a fait l’objet de vifs échanges entre les sénateurs et avec le gouvernement à l’occasion des discussions au Sénat. La solution proposée par la commission des lois et adoptée contre l’avis du gouvernement en séance publique de limiter à 5 jours le délai de rétention des familles est dangereuse et ne permettra pas que la France se mette en conformité avec ses engagements internationaux.

L’Etat doit cesser d’infliger des « traitements inhumains ou dégradants » à des enfants sur le seul fondement du statut migratoire de leurs parents. Le sénateur LR et président de la commission des lois Philippe Bas reconnaissait lui-même lors des débats qu’« aucun CRA n’offre des conditions acceptables pour la rétention des familles ». L’enveloppe promise par le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb pour adapter les centres n’y changera rien : la place d’un enfant n’est jamais dans un lieu de privation de liberté.

Lire la suite »Enfermement des enfants

« Humains comme nous »

Une histoire vraie, forte en émotions

L’UNICEF France lance un film pour battre en brèche les discours qui criminalisent et déshumanisent les personnes exilées et en particulier les enfants. Avec le film « Humains comme nous » l’UNICEF espère toucher et sensibiliser les indécis mais aussi ceux qui ont des réserves sur la nécessité de mieux accueillir les familles déracinées en France.

Ce film met en images le témoignage d’Alexandra et de ses deux fils, Paul et Simon qui ont respectivement 8 et 11 ans. Cette famille raconte comment elle a décidé d’héberger une famille afghane tout juste arrivée à Paris et à la rue. Cet hébergement d’urgence qui ne devait durer qu’une nuit a finalement duré près de 6 mois et s’est transformé en une aventure au quotidien pour ces 7 personnes qui se sont retrouvées à vivre ensemble, sans se connaitre et sans parler la même langue.

Une histoire vraie, racontée par ceux qui l’ont vécue, et très forte en émotions, en « instants suspendus de bonheur partagé » comme le dit Alexandra. Elle est semblable à bien d’autres histoires positives que l’on peut lire ou entendre depuis plusieurs mois en France, révélant l’extraordinaire solidarité déployée par un grand nombre de nos concitoyens.

L’intention du film n’est pas de moraliser, ni de culpabiliser, mais de faire prendre conscience que nous pouvons vivre ensemble autour des mêmes moments partagés avec des exilés : « C’est des êtres humains comme nous » dit Simon, 11 ans, dans le film.

Lire la suite »« Humains comme nous »

Eté 2018


UNICEF Sverige

La boutique Unicef de Strasbourg est fermée à compter de ce jour pour toute la période estivale. Si vous désirez faire une commande solidaire (et en ce moment il y a des soldes vraiment intéressants !) c’est par ici

https://boutique-solidaire.com/unicef/

Comme n’importe quel moment de l’année est  le meilleur moment pour donner aux enfants le soutien et l’amour dont ils ont besoin, nous continuerons tout l’été à publier sur cette page internet et sur le réseau social Facebook https://www.facebook.com/Unicef67/

Nous resterons également à votre écoute et vous pourrez communiquer avec nous par Facebook ou en nous adressant un mail   unicef67@unicef.fr

Nous vous souhaitons un très bel été !

Belle initiative solidaire !


Périscolaire Boersch

Des enfants de Boersch ont réalisé récemment, avec l’aide de Marie Furlani, chargée des activités périscolaires, une impressionnante série d’objets et des gâteaux qui ont été mis en vente au profit de l’UNICEF.

Nous remercions avec émotion tous les acteurs de cette magnifique action, y compris la maman de Marie qui a passé de nombreuses heures devant son four ❗
MERCI et BRAVO ❤️ pour ce bel élan solidaire qui a permis de récolter une coquette somme. La cérémonie de remise du chèque a donné lieu à une présentation des actions de l’UNICEF sur le terrain, qui a suscité de la part des enfants très intéressés des questions de grande qualité.
MERCI d’être à nos côtés, de nous soutenir pour aider les enfants du monde où qu’ils soient et quels que soient leurs besoins.