Le saviez-vous ?

PAKA2014-00354

 New York, le 26 avril 2017 – L’UNICEF a acheté 2,5 milliards de doses de vaccins pour les enfants dans près de 100 pays en 2016, ce qui a permis d’atteindre près de la moitié des enfants de moins de cinq ans dans le monde. Ces chiffres, publiés à l’occasion de la Semaine mondiale de la vaccination, font de l’UNICEF le principal acheteur de vaccins pour les enfants dans le monde.
Le Nigéria, le Pakistan et l’Afghanistan, les trois pays où la polio est encore endémique, ont chacun reçu plus de doses de vaccins que les autres pays, avec près de 450 millions de doses de vaccins pour les enfants au Nigéria, 395 millions au Pakistan et plus de 150 millions en Afghanistan. L’UNICEF est le principal organisme d’approvisionnement pour l’Initiative mondiale pour l’éradication de la poliomyélite.


L’accès à la vaccination a permis une baisse spectaculaire du nombre de décès liés aux maladies à prévention vaccinale chez les enfants de moins de cinq ans. Il a également permis de faire progresser l’éradication de la polio dans le monde. Entre 2000 et 2015, le nombre de décès d’enfants de moins de 5 ans liés à la rougeole a baissé de 85 % et ceux liés au tétanos néonatal ont baissé de 83 %. Une partie de la baisse de 47 % des décès liés à la pneumonie et de la baisse de 57 % des décès liés à la diarrhée sur cette période est également attribuée aux vaccins.
Pourtant, 19,4 millions d’enfants dans le monde seraient encore privés d’une vaccination complète chaque année, selon les estimations. Environ deux tiers de l’ensemble des enfants non vaccinés vivent dans des pays touchés par un conflit. À cause de l’insuffisance des systèmes de santé, de la pauvreté et des inégalités sociales, un enfant de moins de cinq ans sur cinq ne bénéficie toujours pas des vaccins vitaux.