Dilili, la nouvelle messagère de l’UNICEF

A la veille de la Journée internationale de la fille et à l’occasion de la sortie du nouveau film de Michel Ocelot Dilili à Paris, le 10 octobre 2018, la jeune héroïne devient messagère de l’UNICEF

Dans un clip réalisé spécialement pour soutenir les messages de l’UNICEF contre les mariages précoces et pour le droit des filles à l’éducation, Dilili prend la parole pour revendiquer que toutes les filles doivent pouvoir s’épanouir librement et en paix.

Un constat alarmant

Dans le monde, les filles sont souvent victimes de discriminations, de violences et n’ont pas les mêmes chances de construire leur avenir que les garçons. Aujourd’hui, 75 millions d’enfants et de jeunes, sont privés d’éducation dans 35 pays qui font face à des crises. Dans ces contextes de vulnérabilité, les filles ont 2,5 fois plus de risques de ne pas aller à l’école. Toutes les deux secondes dans le monde, une jeune fille est mariée contre son gré. Si rien n’est fait pour combattre le mariage des enfants, d’ici 2030, 150 millions de jeunes filles seront mariées avant leurs 18 ans.

Face à ce constat alarmant, Michel Ocelot a souhaité aborder le sujet de la maltraitance des femmes dans son film et engager son héroïne aux côtés de l’UNICEF, pour aider les filles et les femmes à inventer leur avenir.

Pour en savoir + 

https://my.unicef.fr/contenu/dilili-nouvelle-messagere-de-lunicef-pour-defendre-le-droit-des-filles