Bande de Gaza : envoi de matériel médical en urgence

Caion bande de Gaza

 Plus de 1 000 enfants blessés depuis le 30 mars et des centres médicaux dans l’impossibilité de faire face

L’UNICEF et ses partenaires ont aujourd’hui fait partir deux camions de matériel médical d’urgence dans la bande de Gaza, suffisamment pour couvrir les besoins d’environ 70 000 personnes. Les médicaments et l’équipement médical comprennent des antibiotiques, des solutions salines et des seringues pour le traitement des blessures.

 Depuis le 30 mars, plus de 1 000 enfants ont été blessés dans la bande de Gaza. Beaucoup de ces blessures sont graves et potentiellement mortelles, incluant des amputations.

Les vagues de violence récentes ont eu de graves conséquences sur le système de santé déjà affaibli et qui s’effondre en raison de longues coupures d’électricité, de pénuries de carburant, de médicaments et d’équipement médical. Les services de santé sont submergés sous le poids des blessés supplémentaires qui arrivent avec des blessures complexes et engageant leur pronostic vital.

 L’intensification de la violence a également aggravé le sort des enfants, dont la vie était déjà extrêmement difficile depuis plusieurs années.

Les enfants doivent être protégés et pas pris pour cibles, ni utilisés dans le conflit ou placés dans des situations à risque.

Alors que les tensions montent au sein de l’État de Palestine, l’UNICEF appelle tous les acteurs à mettre en place des mesures spécifiques pour garder les enfants hors de danger et éviter de faire des victimes parmi eux.