Rappel : l’événement incontournable de septembre


affiche_A4_rentree_2018_web_BD

 C’est dans quelques jours !

UNICEF Alsace sera, comme chaque année, présent lors de cette Rentrée des Associations

Vous nous trouverez à l’espace « D  Solidarité Internationale et Humanitaire « 

Cet évènement incontournable, organisé par la Maison Des Associations de Strasbourg, rassemble près de 300 associations qui interviennent dans des domaines très variés :

arts et cultures du monde, sport, santé, éducation, loisirs, accès aux droits, solidarité internationale.

Pour télécharger le programme de ces 2 journées d’échange, de découvertes mais aussi d’amusement :

http://www.mdas.org/uf/file/salon/2018/supports%20de%20communication/programme%20DNA_rentree_web_14-09-18.pd

Comment s’y rendre ?

Accès tram : Trams C ou E, arrêt Esplanade
Accès bus : Bus 15 et 30 (arrêts Rome, Esplanade ou Ankara)

Parking vélo gratuit sur site !

Envie de t’engager pour la cause des enfants ?


Affiche CAMPUS

 

Etudiant (e) et envie de t’engager pour la cause des enfants ?

Tu veux investir le monde associatif,  participer à la vie associative de ton université ou ton Ecole, devenir acteur actif du changement ou devenir  porteur de projets solidaires et de sensibilisation sur les thématiques de l’UNICEF (éducation, protection des enfants, égalité, santé, environnement/changement climatique…) ?

 Alors rejoins le programme UNICEF Campus

Tes missions ?

-Représenter UNICEF et faire connaitre ses missions sur le terrain en France et à l’International

-Développer des projets et mener des actions de sensibilisation sur les droits des enfants et sur les thématiques portées par l’UNICEF,

-Créer une antenne UNICEF Campus au sein de ton établissement,

-Collecter des fonds pour financer les programmes d’urgence et de développement

Si tu es intéressé(e), contacte-nous sans attendre !

Unicef Alsace  7, quai St Thomas à Strasbourg

03 88 35 70 36     unicef67@unicef.fr

 

Des enfants migrants imaginent leur école

Au cours de l’année écoulée, l’UNICEF France a initié le projet De la France à l’Irak, imaginons l’école idéale.  Ce projet a été  prolongé par des ateliers photographiques et artistiques auprès d’enfants exilés. Ces ateliers se sont déroulés dans l’école du centre d’hébergement d’urgence pour migrants (CHUM) d’Emmaüs Solidarités, à Ivry-Sur-Seine, en région parisienne. Ils ont été animés par l’association Aide humanitaire et journalisme (AHJ) et le photographe Pierre Terdjman, représentant le collectif Dysturb, en collaboration avec l’équipe enseignante.

UNICEF France a voulu donner à ces enfants migrants la possibilité d’imaginer l’école de leurs rêves. « Passer par l’art pour s’exprimer a créé une nouvelle dynamique dans la classe », explique Somaya, professeure des écoles. L’une des élèves, Kochi, une jeune Afghane âgée de 12 ans, explique que pour elle, l’école idéale, c’est celle-là : « Cette école, c’est la plus belle du monde. J’aime mes professeurs, j’aime le camp et mes copines. »

Lire la suite »Des enfants migrants imaginent leur école

Rentrée des Associations 2018


affiche_A4_rentree_2018_web_BD

La Rentrée des Associations se tiendra les 22 et 23 septembre

au Parc de la Citadelle à Strasbourg

 

Unicef Alsace sera présent  lors de cet événement annuel qui rassemblera :

• 300 stands d’associations implantés sous des chapiteaux et répartis en 6 villages thématiques
• Près de 20 000 visiteurs
• Plus d’une centaine d’animations gratuites pour petits et grands

Horaires de la manifestation 

Samedi 22/09 de 12h à 19h
Dimanche 23/09 de 11h à 18h

Comment s’y rendre ? 

Accès tram : Trams C ou E, arrêt Esplanade
Accès bus : Bus 15 et 30 (arrêts Rome, Esplanade ou Ankara)

Parking vélo gratuit sur site !

Les enfants et l’école dans l’est de l’Ukraine


Unicef Slovensko salle de classe bombardée

Plus de quatre années de conflit dans l’est de l’Ukraine ont dévasté le système éducatif, détruit et endommagé des centaines d’écoles, forçant 200 000 filles et garçons à apprendre dans des environnements militarisés, au milieu des combats et des dangers des armes de guerre non explosées.

C’est la réalité des enfants dans les zones de conflit dans l’est de l’Ukraine.

«Les enfants apprennent dans les écoles avec des trous de balle dans les murs et des sacs de sable dans les fenêtres, des abris anti-bombes dans les sous-sols et des éclats dans les cours »  a déclaré la Représentante de l’UNICEF dans le pays, Giovanna Barberis.

L’ UNICEF aide à fournir un soutien psychosocial et l’éducation au danger des mines à des centaines de milliers d’enfants, de jeunes et de soignants.

Quel avenir pour les enfants réfugiés au Bangladesh ?


Rohingyas

Un an après l’exode massif du Myanmar, l’avenir de plus de 500 000 enfants réfugiés au Bangladesh est en jeu

New York / Cox’s Bazar, Bangladesh, 23 août 2018 – Plus d’un demi million d’enfants réfugiés dans le sud du Bangladesh se voient privés d’une véritable éducation et des actions internationales sont nécessaires d’urgence pour les empêcher de sombrer dans le désespoir et la frustration, déclare l’UNICEF aujourd’hui.

Dans un rapport qui marque une année depuis le début d’un énorme afflux de Rohingyas fuyant la violence extrême du Myanmar vers le Bangladesh, l’UNICEF alerte sur l’avenir sombre des enfants qui vivent dans les camps exigus de réfugiés de Cox’s Bazar dans des conditions rudimentaires, avec peu d’opportunités pour apprendre et sans savoir s’ils rentreront chez eux.

« Si nous n’investissons pas maintenant dans l’éducation, nous risquons véritablement une génération perdue d’enfants rohingyas, qui n’ont pas les connaissances dont ils ont besoin pour vivre dans leur situation actuelle et qui seront incapables de contribuer au développement de leur société quand ils pourront retourner au Myanmar, » affirme Edouard Beigbeder, le représentant de l’UNICEF au Bangladesh.
Lire la suite »Quel avenir pour les enfants réfugiés au Bangladesh ?

Réouverture de l’Espace Unicef Alsace


Espace UNICEF Strasbourg

 

L’Espace Unicef – 7 quai St-Thomas à Strasbourg rouvrira ses portes

le mercredi 5 septembre à 14 h (jusqu’à 18 h)

(ouverture tous les mercredis, jeudis et vendredis de 14 h à 18 h jusqu’à fin octobre)

les horaires de novembre et décembre seront communiqués ultérieurement

Belle fin d’été à tous et bonne rentrée !

Syrie : témoignages d’enfants


Unicef France twitter enfants syriens

En Syrie, les enfants n’en peuvent plus et ils témoignent 

Dans la région d’Idlib, au nord-ouest de la Syrie, les enfants sont directement touchés par la montée des violences. Plus de 350 000 enfants pourraient se retrouver sans aucun endroit où être en sécurité.

Rand, une jeune Syrienne âgée de 12 ans, est en larmes quand elle tente d’expliquer ce qui se passe à Idlib. Dans cette région du nord-ouest de la Syrie les combats font rage et l’horreur de la guerre est présente au quotidien. « Je n’arrive pas à vous décrire ce qui se passe ici, confie-t-elle. Nous n’avons pas assez d’eau ou de nourriture et nous vivons en permanence dans la peur. » Angoissée et anxieuse, elle ignore de quoi demain sera fait.

Guerre en Syrie : forte montée des violences

Sara, elle, a 14 ans. Elle explique que le temps qu’elle passe à l’école est devenu son seul moment de paix. Cependant, là aussi, l’ombre de la guerre plane : « Je vais à l’école une ou deux fois par semaine, mais toutes les fenêtres ont été détruites et il n’y a pas d’eau potable », explique-t-elle. Ne pas pouvoir accéder à l’hygiène à l’école est souvent une des raisons de la déscolarisation des filles.

Lire la suite »Syrie : témoignages d’enfants

Yémen : frappe aérienne meurtrière contre un bus scolaire

Carte Yémen

 

Déclaration de la Directrice Générale de l’UNICEF, Henrietta Fore

NEW YORK, 9 août 2018 – « La terrible attaque contre un bus à Saada, au Yémen, qui aurait tué et mutilé de nombreux enfants, marque un point de rupture dans cette violente guerre. La question est de savoir si cela va être un tournant qui va enfin pousser les parties au conflit, le Conseil de sécurité de l’ONU et la communauté internationale à faire ce qui est juste pour les enfants et à mettre un terme à ce conflit.

L’UNICEF et d’autres organisations ont appelé à plusieurs reprises à la protection des enfants et au respect du droit international humanitaire. Ces appels ont été totalement ignorés. Depuis 2015, près de 2 400 enfants ont été tués, plus de 3 600 blessés et des milliers de vies innocentes ont été détruites. Les attaques contre les hôpitaux, les écoles et les infrastructures de base sont courantes.

Lire la suite »Yémen : frappe aérienne meurtrière contre un bus scolaire

30 juillet, journée mondiale contre la traite des êtres humains


Trafic d'êtres humains

Environ 28 % des victimes identifiées de la traite dans le monde sont des enfants, ont déclaré aujourd’hui l’UNICEF et le Groupe inter-institutions de coordination contre la traite des êtres humains (ICAT), à la veille de la Journée mondiale contre la traite d’êtres humains. Dans des régions telles que l’Afrique subsaharienne, l’Amérique centrale et les Caraïbes, les enfants représentent une part encore plus élevée des victimes de la traite : 64 % pour l’Afrique subsaharienne et 62 % pour l’Amérique centrale.

L’UNICEF et l’ICAT estiment que le nombre d’enfants victimes de la traite est plus élevé que ne le suggèrent les données actuelles. Malheureusement, les enfants sont rarement identifiés comme victimes de la traite. Peu se manifestent par crainte de leurs trafiquants, par manque d’informations, par méfiance à l’égard des autorités, par crainte de stigmatisation ou par crainte d’être renvoyés sans aucune garantie d’un soutien psycho-social par la suite.

Les enfants réfugiés, migrants et déplacés sont particulièrement vulnérables face à la traite de personnes. Qu’ils fuient la guerre ou qu’ils cherchent à améliorer leurs conditions de vie, peu d’enfants réussissent à trouver un moyen sûr de se déplacer avec leur famille. Ils se dirigent donc vers des itinéraires plus dangereux et parfois les enfants se déplacent seuls, ce qui les rend plus vulnérables face à la violence, aux mauvais traitements et à l’exploitation par les trafiquants.

Lire la suite »30 juillet, journée mondiale contre la traite des êtres humains